traversier n°13

INTERROGATOIRE fait partie des nouvelles dites de l'enfermement, où le personnage est pris au piège d'une situation qu'il ne peut résoudre.

 

Publiée dans le numéro 13 de  la revue littéraire LE TRAVERSIER

 

Lien: http://www.letraversier.fr/spip.php?article54

 

Extrait: " ... Peu à peu, le raffut diminua sans cesser pour autant. Alcibiade n’aurait su dire au bout de combien de temps, car il n’y avait pas d’horloge dans le bureau. Il attendait. L’inspecteur avait dit d’attendre. Attendre quoi ? L’inspecteur n’avait pas précisé combien de temps il serait absent. D’ordinaire, une attente non précisée n’excède pas un délai raisonnable. Mais Alcibiade était-il dans une situation ordinaire ? Il faisait l’objet d’un interrogatoire. Quelque part, un événement singulier s’était produit, exigeant la présence de l’inspecteur, et ce dernier lui avait dit d’attendre ici. Raisonnablement, Alcibiade pouvait espérer que l’absence n’excéderait pas le temps nécessaire pour prendre la mesure de cet événement. Mais le temps passait, le raffut diminuait, l’événement était peut-être en train de se résorber et l’inspecteur ne revenait pas pour autant."