odile_sainte

Ainsi donc, nous nous appellerons Gand Est! Nous, en substance, désigne les citoyens des anciennes régions Alsace, Lorraine, Champagne et Ardennes, ainsi que les terres, ingrates, qu'ils habitent !

Nous n'avons pas même eu droit à un nom de fleurs, tels renoncules, edelweis ou jacynthe, un de ces noms qu'emploient les élus des collectivités territoriales pour désigner les salles de palabres sans avoir à fâcher quiconque! Grand Est, c'est comme de dire: "Au fond, à droite!", pour indiquer aux visiteurs la situation des lieux d'aisance dans la maison. Grand Est! Au nord, il y a ..., au sud il y a ..., à l'ouest il y a ...! A l'est, il y a ..., ceux auxquels nul n'a réussi à trouver un nom, même pas de fleur! .

Dans le grand est du pays (de la liberté, du respect des langues régionales et du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes), il y a les sans-nom, les innommables.

Etant sans nom, force fut de nous situer par rapport à quelque chose, sans quoi nul ne nous aurait trouvés. Les neurones des élus plusieurs fois ont retourné la question entre leurs synapses décousues. "Paris, s'est écrié quelqu'un, il faut les situer par rapport à Paris!

- Bonne idée, a lancé un autre. Paris, tout le monde sait où c'est!

- Les Chinois savent, les américains savent, même les terroristes savent!

- Ouais, Yaka les appeler "Grand Est"!

- Grand Est ... de Paris! Haha!

- Bon, pas d'autres propositions ? ... Alors c'est adopté!"

 

Ainsi fut fait. Nous nous appellerons donc: Grand Est, à la manière d'un chambellan qui reste sagement à l'office tandis que le maître de maison reçoit ses invités et qui accourt lorsque vient l'heure de servir la collation: "Grand Est! Vous pouvez apporter le riesling et les bretzels!

- Est-ce que monsieur aura besoin d'autre chose?

- Ca ira comme ça, Grand Est, vous pouvez vous retirer!"

photo: statue de Ste-Odile contemplant la plaine d'Alsace