18 avril 2018

Désendettement...

Tout le monde (ou presque), aujourd'hui, s'accorde à dire que le bon fonctionnement de la S.N.C.F. (permettez-moi de revenir au sigle historique) suppose son désendettement par l'Etat. En effet, le poids de la dette (colossale) ne pèse pas seulement sur les comptes, mais aussi sur le fonctionnement général et la qualité des services fournis. Pour une grande partie, cette dette résulte d'investissements qui se sont avérés malheureux (non justifiés, non rentables) et la responsabilité en incombre à l'Etat et à lui seul. Il est donc... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 avril 2018

Une lecture rencontre à la Bibliothèque de Bègles

Le vendredi 27 avril prochain, à 18h30, j'aurai le grand plaisir de présenter mon dernier livre : « Puis-je m'asseoir à côté de vous ? » (éditions les Terres du Couchant).    Vincent Lafaille, bibliothécaire, se chargera de la modération. Marina Mano, libraire à la librairie du Contretemps, assurera le vente des ouvrages.   Le rencontre sera suivie d'une petite collation.  Mes remerciements à la Bibliothèque et à son équipe d'avoir bien voulu programmer et organiser cet événement. 
08 avril 2018

Accessit pour la nouvelle « Les petites boutiques », à Cours-la-ville

La nouvelle « Les petites boutiques », présentée au concours de nouvelles « l'Ecritoire d'Estieugues », 2018, organisé par la commune de Cours-la-Ville (Rhône-Alpes, monts du Roannais), a été récompensée par l'accessit.  Remerciements aux organisateurs du concours. Un extrait :  « Louise essaya les chaussures en question. Peut-être n'en aurait-elle rien fait si l'homme ne l'avait pas provoquée. Elles lui allaient à merveille. Ces lanières fines étaient exquises, et que dire de ces boucles torsadées ? Quant à la hauteur... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2018

A propos de la dette...

Notre pays, l'Etat français, est endetté. Cette dette est même astronomique, d'un montant à donner des sueurs froides. Et pourtant, la plupart du temps, nos concitoyens se comportent comme si elle n'existait pas. De temps à autre, certes, une alerte se produit. Le Président de la Cour des Comptes met en garde, il recommande modération et restrictions, il pointe du doigt les dérives, les excès, les gaspillages. Quelques happy fews dressent l'oreille. Le grand nombre cependant l'écoute avec politesse en faisant preuve de la patience... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,