26 juillet 2018

Hôte des Nocturnes Littéraires en Morbihan

  Dans le parc du château et à la librairie Ste-Hortense, à Rochefort-en-Terre...  Le Département du Morbihan et la Ville de Rochefort-en-Terre vous proposent, avec le concours de la Librairie Sainte-Hortense : les Nocturnes Littéraires. Pour la première fois à Rochefort-en-Terre, une cinquantaine d’auteurs viendront dédicacer leurs œuvres et échanger avec leurs lecteurs.Parmi les auteurs présents : Richard BOHRINGER, Nicolas REY, Jakuta ALIKAVAZOVIC, Serge JONCOUR, Akli TADJER, Marina DEDEYAN, Bernard RIO, Roland... [Lire la suite]

26 juillet 2018

De multiples chemins dépourvus de perspective

La pulsation remplace l'intensité, laquelle est synonyme de constance, de fidélité, de persévérance. La pulsation va si bien avec les nouvelles technologies. Les mains qui savaient tailler la pierre, calligraphier les phrases, caresser les courbes ou encore pincer des cordes de guitare, se consolent de la péremption de leurs talents par la frénésie des index en appui sur des souris ou des curseurs sur des tables de mixage. Passer, en un clic, du droit civil à la botanique en passant par des recettes de cuisine exotique... n'est-ce... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 juillet 2018

Le retour des vainqueurs de la Coupe du Monde

La minette s'est ébrouée de très bonne heure, elle grimpe alors sur le rebord de la fenêtre que je laisse entrebaîllée. Elle reste assise jusqu'à mon lever, à pivoter la tête de droite et de gauche, lorsque passe une voiture, un cycliste ou un piéton. Parfois, je parviens à me lever sans bruit et je reste alors à l'observer, perchée trois étages au-dessus de la rue, à l'extrême bord, impassible, comme si l'âme des chats était d'une qualité plus aérienne, moins apesantie, que la nôtre. Ses oreilles frémissent, elle m'a entendue et se... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 19:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2018

Rendre l'âme !

Encore un abus de langage ! Rendre quelque chose, c'est supposer que cette chose nous appartienne et que nous mettons un terme à sa possession. Mais possédons-nous une âme ? Ou plutôt, sommes-nous propriétaires de cette âme que nous prétendons posséder ? Cette question bien sûr ne s'adresse ni à Faust ni aux démons. Possèdons-nous notre âme ou l'âme nous possède-t-elle ? Ainsi formulées, ces questions semblent insolubles, à moins qu'elles ne soient toutes les deux admissibles. Reste à définir ce qu'on entend par nous, ou je, ou moi.... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 09:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2018

Opinions et convictions

La plupart du temps, les opinions ne sont qu'un consentement à l'esprit du temps. Et les mêmes qui professent une chose un jour, professent la chose contraire le lendemain, l'esprit du temps est versatile et les modes se succèdent. S'occuper de ses affaires, ne considérer que ses propres intérêts, laisser aux idéalistes le soin de lutter contre les moulins à vent..., tels sont les propos des gens d'opinion. Les convictions, à l'inverse, s'élaborent souvent dans la durée et l'affrontement, contre l'opinion commune, elles trouvent leur... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juillet 2018

Freud et Schnitzler

Assis, en retrait, dans un fauteuil confortable, le premier recevait de ses patient(e)s le récit de leurs névroses et combats dans l'obscurité. Le second avait lui-même traversé l'obscurité et en ramenait des récits qu'il invitait les patient(e)s du premier à lire, ils y trouveraient peut-être des réponses aux questions qui ne leur avaient pas été posées. L'un et l'autre habitaient la Vienne de la Belle Epoque et connurent l'effondrement de l'Empire dont elle était la capitale et le pivot. Ils fréquentaient les mêmes cafés, les mêmes... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 juillet 2018

Petites désinvoltures ferroviaires

Désormais, dans la voiture bar des TGV, apparait une affiche, clients prioritaires, devant laquelle, parfois, se présente un jeune homme pressé qui vient emporter sa commande réservée sur smarphone. Pratique, futé, ingénieux, diront d'aucuns. Cependant, dans la vraie vie, celle des jambes lourdes et des gouttes de sueur, ce jeune homme, un brin désinvolte, double une longue file d'autres clients, non prioritaires, dont certains attendent depuis vingt bonnes minutes. Le barman s'incline devant le Sésame et prie les clients non... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juillet 2018

Bouddhas

Peu à peu, les Bouddhas envahissent les maisons, ils croisent les crucifix et les images vôtives qui en sont chassés. La relégation du Dieu chrétien n'en a pas pour autant abrogé les aspirations spirituelles, lesquelles se nourrissent dès lors aux sources qu'elles trouvent. Les Occidentaux, éclairés (aveuglés ? ) par les Lumières, ont découvert ce qu'il entrait de mystfication dans une religion. Enorgueuillis par ce qu'ils tiennent pour une victoire sur l'obscurantisme, ils en ont perdu jusqu'à l'humilité, laquelle enseigne qu'aucun... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juillet 2018

Croissez et multipliez-vous...

Les athées et agnostiques ont beau vider les mots de leur substance, l'absence (ou le refus) des religions est encore une religion. Et la performance (au sens très prosaïque, managérial) des religions se mesure, notamment, à l'abnégation de ses fidèles et à leur propension à faire des enfants...  (Que le Seigneur me pardonne cette paraphrase)
Posté par acontrecourant à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juillet 2018

Millionnaire à 32 ans, retraité à 35...

... ainsi se présente l'horizon indépassable de l'ambition personnelle. Nous plus savoir tout sur tout, tel Pic de la Mirandolle. Explorer les confins de la création musicale, tel Mozart. Eprouver la foi, tel Jean de la Croix. Non, à présent il s'agit de devenir millionnaire à 30 ans et retraité à 35 ! Les ressources se raréfient, Gaïa donne d'indiscutables signes de fatigue et le bon sens voudrait que parcimonie et retenue soient de mise. Mais les martingales qu'autorisent la globalisation et l'opacité des transactions permettent... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,