27 septembre 2018

Rap, entre haine et complaisance

Un jeune rappeur, noir, publie une chanson dans laquelle il s'en prend aux blans en des termes d'une rare violence... Ce qui est (très) choquant (édifiant ?) ce n'est tant le rap haineux que le silence (complaisant, lâche) des bienpensants qui préfèrent ne pas entendre ce qu'ils entendent (ne pas voir ce qu'ils voient) La propension à déceler chez Zemmour des propos un peu... (c'est vrai qu'ils le sont parfois) n'a d'égale que la complaisance à ignorer ceux de certains rappeurs un peu... , ce qui, soit dit en passant, ne manque pas... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2018

Asymétrique réciprocité

Les femmes mettent des petites robes, parce qu’il fait beau, qu’elles ont envie de laisser le soleil lécher leurs jambes, du moins celles qui les ont jolies, envie de récolter ces petits hommages, des regards, des attentions, parfois un mot gentil, qui leur prouvent qu’elles plaisent, qu’elles plaisent encore, que leur pouvoir de plaire est intact, et, si fantaisie leur prenait de l’exercer… Les hommes ne manquent pas de remarquer les femmes qui montrent leurs jambes, du moins celles qui les ont jolies. Oh comme la vie est mal... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2018

carnet de voyage_2009_Le Belem à Bordeaux

Posté par acontrecourant à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2018

carnet de voyage-Cadaujac-Chateau Bardins-2009

Posté par acontrecourant à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2018

Voir ce que l'on voit...

… n’est pas aussi simple qu’il y parait. Il faut avoir vu ce qu’on ne voit plus. Il faut se rappeler des choses du passé soi-disant visibles mais qui n’ont pas eu d’existence. Cela suppose de la mémoire, une mémoire d’éléphant et un brin de caractère qui confine à la mauvaise humeur. Cela suppose ne pas prendre les choses pour argent comptant, ni la communication de BFMTV pour une chronique des temps. Cela suppose la présence, dans la cité, d’anciens, de vénérables, chargés de garder cette mémoire et de la transmettre. A contrario,... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2018

Carnet de voyage_Bordeaux_2011_Grand Théâtre

Posté par acontrecourant à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2018

Carnet de voyage_Bordeaux_2010_Fontaine des Girondins

Posté par acontrecourant à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2018

Du déni_2

Le déni ne s'attaque qu'aux réalités complexes que l'esprit - l'esprit moyen des masses, en dépit de mon aversion pour les moyennes et les statistiques, et même le terme de masses - ne parvient pas à cerner,  par manque de temps, d'attention, de clés de lecture, de recul. Les réalités complexes ne se donnent jamais en elles-mêmes, elles se révèlent par fragments, à la manière de puzzles dont il manquerait toujours une pièce. D'elles, il est possible de penser tout et son contraire. Les éléments pour décider font défaut. Ainsi de... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2018

Dichtung

Poésie, densité, épaisseur ! La langue allemande propose le même mot : Dichtung. En conséquence, le poète est celui qui densifie les choses, qui colmate le langage pour qu'il retrouve son épaisseur et ne se perde pas dans les approximations et les débordements d'émotions...  « ... und wozu Dichter in dürftiger Zeit ? » (Hölderllin, élégie Brot und Wein)
Posté par acontrecourant à 08:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2018

De Notre-Dame de Strasbourg à l'abbatiale de Niederhaslach

  Chronique alsacienne, 2 Le bâtiment impérial de la gare de Strasbourg disparait sous une carapace de verre telle une statue grecque sous un voile de pudeur. A peine distingue-t-on encore les inscriptions 1905-1906, dates de son édification. Quant aux vitraux à la gloire des Hohenzollern, ils ont été démontés, escamotés, relégués... La chancellerie préparait alors la constitution du futur Land Elsass-Lothringen (les actuels départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle) qui vit le jour en 1911 (sous la présidence,... [Lire la suite]