20 février 2010

Contrôleuse de trains (2ème et dernière partie)

la première partie de cette nouvelle a été publiée sur ce blog le 16 février dernier   Le train de la vie quotidienne est en deux parties. Deux trains accrochés ensemble. Pour passer d’un train à l’autre, il faut attendre l’arrêt dans une gare. Le train roule en omnibus. Un tortillard ! Parfois, elle a du mal à dire correctement, train de la vie quotidienne. Ca fait marché de province, sans le marché et sans la province. Le nombre des arrêts lui permettra de faire plusieurs allers-retours d’un train à l’autre. Le train... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2010

Contrôleuse de train (première partie)

Une nouvelle nouvelle, écrite il y a quelques années. J'avais cherché à "endosser" la frousse d'une femme placée dans une situation à risques, face au cynisme de l'institution ...             Octobre, six heures et demi le matin. Les quais de la gare St-Jean sont glacés par le souffle d’un vent du nord est. Il n’y a pas grand monde dans le train d’Arcachon. En face, le TGV fait le plein. Les cadres montent en tête, en première classe, avec leurs valises à trolleys, leurs téléphones en prothèse et... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 12:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 janvier 2010

La femme au chien

    J'inaugure une autre catégorie avec cette nouvelle, écrite à l'automne dernier. J'avais été touché par la dignité de ce personnage qui hésite entre l'espérance et le renoncement.             Il fait frais ce matin, l’air est vif mais le soleil brille. Allons, Toby, dépêche toi, tu sais qu’il vient aux alentours de 10 heures. Que va-t-il penser s’il ne nous voit pas ?   Et Toby saute de joie à la vue de la laisse. Le caniche sait que nous allons au parc de Mussonville, le... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 janvier 2010

Bavardage et Conversation

  J’étais parvenu en haut du belvédère, je ne me rappelle plus lequel, mais qu’importe, je me suis exclamé : « la vue est vraiment magnifique », sans aviser si quelqu’un pouvait ou non m’entendre. Or, précisément, la personne qui m’entendit répliqua presque sur le champ : « oh, cela me rappelle Santorin ! ». Elle se tenait un peu en retrait, de sorte que je ne la vis pas lorsque j’arrivai. Elle était de sexe féminin, d’un âge respectable sans être vénérable et portait, comme on dit, bon pied bon œil. Qu’elle évoquât Santorin en... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 novembre 2009

Joseph dit Sep'l

C'est le titre de mon second livre, paru aux éditions Bénévent, au printemps dernier En voici le quatrième de couverture: Que dire d'autre?On ne construit pas de vision sans interroger son passé, ses propres racines. Un individu n'apparaît pas sui generis. On n'écrit pas dans l'absolu, mais dans un contexte, une histoire, une lignée, des ancêtres, un legs, un héritage (quoique l'héritage soit donné sans testament, comme l'affirmait René Char).L'histoire dont j'ai hérité est chaotique, trouble voire obscure. Elle sent la... [Lire la suite]
15 novembre 2009

Vous me prenez pour quelqu’un d’autre

  Il ne s’agit pas d’une question destinée à interpeller (quoique …) mais du titre de mon premier livre, paru aux éditions SILOË, en mars de cette année.     Il me semble qu’il en va des livres, comme à rebours du mythe d’Orphée et d’Eurydice, ou celui de Loth : ils sont autant de repères dans notre passé  que  nous devons ne pas perdre de vue, sans quoi ils se pétrifient …   En première approche, « Vous me prenez pour quelqu’un d’autre » est l’histoire d’une femme, Anna, qui se trompe de... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,