06 janvier 2011

Que convient-il de retenir de l’année 2010 ?

  La constante, parfois fulgurante, parfois rampante, mais toujours imperturbable montée en puissance de la Chine, laquelle ne cesse de marquer des points «contre» l’occident, laquelle oppose Confucius au prix Nobel de la Paix décerné à l’un de ses ressortissants, laquelle «vole au secours» des économies grecque ou portugaise (mises en demeure de vertu budgétaire par une Europe plus prompte à la sanction qu’à la gouvernance) en échange d’une main mise sue les ports du Pyrée et de Sines, deux entrées sud pour leurs exportations... [Lire la suite]

11 décembre 2010

La littérature, molécule anti-com

Pourquoi lorsqu’un état, une nation ou une cité fonctionnent, c’est parce qu’ils disposent d’une cohésion sociale puissante ? Pourquoi cette cohésion repose-t-elle pour une part essentielle sur un terreau culturel riche et fécond? Pourquoi la littérature tient-elle une place particulière dans la génération du terreau culturel bien plus que la philosophie et son cortège de sciences sociales? Pourquoi la marginalisation de la littérature induit-elle une destruction de ce terreau et l’émergence de pôles, d’entités, de groupes, de... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 décembre 2010

La lecture, un truc de « bouffons » !

  Lorsque je parle de lecture, implicitement, j’évoque l’association de la lecture et de la littérature. Que lisez-vous? Cette qestion suppose que soient cités quelques noms connus : Dostoïevski, Kafka, le nouveau roman, les Américains … (la liste est quasi illimitée). Cependant, lorsqu’on cite des bandes dessinées ou des mangas, d’instinct, j’insiste : oui, mais, quand vous lisez ...? Pourtant, en moi nulle prévenance contre les bandes dessinées et les mangas. De Titeuf, Hugo Prat …, j’ai lu... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
17 novembre 2010

Les contre sens à propos du travail

  Les mots sont des concepts formels que l’usage en temps et lieux rend charnels. Les mots se « chargent » du sens vers lequel vont (ou croient aller) ceux qui les emploient. De quelle façon le mot ‘travail’ a-t-il été «chargé » dans notre société occidentale contemporaine ? En 1936, le Front des Gauches mit en œuvre les congés payés. En 2000, le gouvernement Jospin engagea la dernière étape connue de la réduction du temps de travail, à savoir les fameuses «35 heures». Un même mouvement relie les deux réformes, à savoir l’idée... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 14:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 octobre 2010

« Main stream » et culture

La Communauté Urbaine de Bordeaux, sous l’heureuse impulsion de son président, a engagé une démarche prospective intitulée Bordeaux Métropole 3.0. Le 7 octobre s’est tenue, dans la très moderne salle de spectacle du Rocher Palmer à Cenon, une soirée publique sur le thème de la culture dans la politique de la ville. Des personnalités et non des moindres ont été invitées à donner leur vision sur cette question. Frédéric Martel, journaliste à France Culture, fit un exposé brillant sur ce qu’il appelle «main stream», terme anglo-saxon par... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 octobre 2010

Externalisation

Pas un jour sans que ce mot ne soit invoqué, ici ou là, tel une panacée à tous nos maux. Mais externaliser, qu’est ce que cela signifie ? Une entreprise confie à autrui le soin d’une partie de sa production, de ses services. L’entreprise qui procède à l’externalisation s’appelle donneur d’ordres, commanditaire ou mandataire. Autrui porte le nom de prestataire ou mandaté à qui le donneur d’ordres impose un cahier des charges et avec qui il convient d’une rémunération. Ce qu’il ne faut pas omettre de préciser à ce stade, c’est que le... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 octobre 2010

Le business du livre au service de la littérature ?

  Pour attirer le public dans les salons du livre, il convient de recourir à quelques « locomotives » ou « produits d’appels ». Ainsi les organisateurs du 6ème salon du livre de poche, tenu le week-end dernier à Gradignan – ville verte de la banlieue bordelaise, avaient invité Deon Meyer et Irène Frein, notamment, parmi un panel de 80 auteurs présents sur les stands d’une douzaine de libraires. Le salon ouvrit ses portes, les faux badauds et vrais lecteurs affluèrent, moins nombreux semble-t-il que les années précédentes,... [Lire la suite]
30 juin 2010

Ethique et déontologie

  Une secrétaire d’Etat pointe du doigt le coût des chambres d’hôtels réservées par une équipe de football. Dix jours plus tard, cette même secrétaire se fait épingler pour une chambre à près de 700 €. En plein débat sur les retraites, une ancienne ministre se voit confier une mission dont la rémunération s’ajoute à sa retraite (dorée). Un ministre du budget prône la rigueur et l’exemplarité fiscale, à l’attention notamment des hauts revenus. La femme de ce même ministre, gestionnaire d’une des plus grosses fortunes de France,... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juin 2010

Les nouvelles formes de la 'liberté d’expression'

  La semaine passée, au cours d’une émission radiophonique, un humoriste ayant pignon sur rue (médiatique) apostrophe un ancien premier ministre de la république, dont on sait l’aversion pour l’actuel président, avec une saillie tonitruante : « S…, je t’enc…, S…, je t’enc…, etc… » Aux yeux d’un certain nombre d’oreilles, la saillie passa comme une lettre à la poste, tant il est vrai que les dites oreilles depuis longtemps se complaisent à volonté dans les expressions sodomites. D’autres oreilles, encore sensibles à la... [Lire la suite]
25 mai 2010

Regards sur la crise (1)

Les économies occidentales européennes sont secouées par la crise. Une crise en deux temps, en premier lieu, en 2009, l’effondrement des établissements bancaires et financiers mis à mal par la détention d’actifs nocifs (dépréciés à la suite de la crise des subprimes américains), en second lieu la dépréciation de l’euro par le biais de la spéculation sur les actifs des pays européens en incertitude de solvabilité de leur dette publique (Grèce, puis Portugal …) Les mécanismes financiers à l’œuvre dans ces crises sont sans doute plus... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,