27 novembre 2011

« L’humain d’abord, pas la finance »

Ces quelques mots ont été écrits à même le sol, sur le chemin qui mène à la bibliothèque où je vais chercher ma ration mensuelle de livres de prêt. Quoique tracées à la bombe de peinture, les lettres sont régulières. L’absence d’extravagance témoigne d’une émotion contenue voire maîtrisée. L’application dont le graphiste fit preuve est à l’image de sa conviction profonde, le « mal » pour lui vient de la finance, à n’en pas douter, laquelle a pris le pas sur « l’humain ». Choisir le pas de porte d’une bibliothèque... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 novembre 2011

De la vertu en démocratie

  Montesquieu: « Il ne faut pas beaucoup de probité pour qu’un gouvernement monarchique ou despotique se maintienne ou se soutienne. La force des lois dans l’un, le bras du prince toujours levé dans l’autre, règlent ou contiennent tout. Mais dans un état populaire, il faut un ressort de plus, qui est la vertu » Quel lien établir entre Montesquieu et George Orwell ? Pour les formes de gouvernement qui ne sont ni monarchiques ni despotiques ni théocratiques, l’un et l’autre en appellent à une nécessité que le... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 octobre 2011

L'indignation (erratum)

une très répréhensible erreur s'est glissée dans mon billet du 11 octobre, à propos de l'indignation, il convient donc de lire ceci: Les victimes sont avant tout des victimes, quelles que soient leurs origines, ethnies, religions, nationalités …, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises victimes et l’indignation digne fait comme la justice, elle reste aveugle.    Je rectifie aussi dans le billet d'origine. Mille excuses
Posté par acontrecourant à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 octobre 2011

L'indignation sélective

                    A New York, les indignés ont pris possession de Wall Street. A vrai dire ils n’ont pris possession que de ses abords, mais ce qu’en dit la presse laisse penser que les temples de la finance internationale sont investis. Que veulent les indignés de NY ? Si le verbe et la colère sont forts, l’expression hésite. Ils veulent que les choses changent mais ne savent pas vraiment définir les choses en question ni de quels changements ils appellent l’avènement. Leur... [Lire la suite]
25 septembre 2011

Perception de l’entropie

A la 8ème Journée de l’économie Aquitaine, quelques 500 types, représentant l’élite industrielle, universitaire et institutionnelle de l’Aquitaine sont réunis à Gradignan pour plancher sur le thème « compétition mondiale, coopérations locales ». On y entend que les Etats-Unis restent la première puissance du monde, talonnée par les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). On y apprend que l’Europe pèse de moins en moins dans l’économie mondiale. Un tétragramme FFOM (Forces, faiblesses, opportunités, menaces) permet à chaque... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 septembre 2011

L’anniversaire du 11 septembre

Parfois les blogs ont quelque chose de profondément égocentriques. A l’heure où les chaînes télévisées de France, de Navarre et du reste du monde passent en boucle les images, terribles et fascinantes, des deux avions qui entrent en collision avec les Twin Towers de New York, c’était il y a dix ans, jour pour jour, à l’heure où ces mêmes chaînes diffusent témoignages sur reportages qui mettent en pièce cette curieuse, très négationniste, théorie du complot laquelle trouva en France plus d’une oreille complaisante, à l’heure où les... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 septembre 2011

Dans les temples de la consommation

…, les occidentaux, harassés, s’épuisent et engueulent leurs enfants, lesquels les perturbent dans l’acquisition de plats cuisinés et de biens de consommations qu’à regarder de près ils éprouveraient un certain plaisir à confectionner eux-mêmes. Sans parler de la « transmission » à ces mêmes enfants dont la seule initiation (regarder ce que font les parents) consiste, scotchés devant les écrans de télévision, à apprendre comment leurs parents en sont arrivés à fréquenter de façon aussi frénétique et dépendante les temples de... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juillet 2011

Fols, fredons et farfadets

François Rabelais fut un esprit curieux, éclectique et méthodique, généreux et caustique, un fol esprit en quelque sorte, en butte et en lutte contre deux catégories d’esprits chagrins : les fredons et les farfadets. Les fredons, ce sont en premier lieu les moines qui tournent en rond dans le carré de leur cloître et qui fredonnent, dominus vobiscum, dominus vobiscum, dominus vobiscum, sans parfois bien comprendre ce qu’ils fredonnent, mais qui participent du paradigme, qui rappellent à longueur de journée ce qu’il y a lieu de... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mars 2011

Petites offenses ordinaires (1)

Qui n’a pas connu cette expérience, singulière la première fois, d’autant plus singulière qu’elle paraît ordinairement et banalement singulière, expérience consistant à parler à un ami, dans un café autour d’un verre, non pas en onomatopées dignes d’écrans tactiles, mais dans le cours d’une véritable conversation qui touche juste, dont on pressent qu’elle pourrait aborder d’innombrables questions et sujets et se prolonger indéfiniment, à parler à un ami disais-je lequel soudain se fige en un petit rictus, comme pris de malaise, se... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mars 2011

Le procès de Jacques Chirac

L’ancien président est poursuivi en justice pour des emplois fictifs à la Ville de Paris dont il était alors le Maire. Les faits remontent avant 1995. Quatre ans après sa dernière mandature, Jacques Chirac est redevenu populaire, il n’a jamais cessé de l’être, l’opinion publique l’absout de turpitudes lesquelles ne constituent en rien des crimes d’état. De surcroît Jacques Chirac a exercé ses mandats ministériels et présidentiels de façon honorable. Ne lui doit-on pas une prise de position courageuse lors d’une certaine... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,