05 octobre 2015

Faut-il s'allier avec le diable?

Telle est la question posée par le pourtant subtil Frédéric Taddéi aux invités de son émission "Ce soir ou jamais" du vendredi 2 octobre. La question est posée dans le contexte des événements de la semaine passée, au Moyen Orient, à savoir l'intervention unilatérale des russes à l'encontre de l'état islamique et aux côtés de l'état syrien. En effet, le président russe Poutine a présenté le principe de cette intervention à l'ONU et n'a pas manqué d'inviter les occidentaux à entrer dans sa coalition où figurent aussi les iraniens. Mis... [Lire la suite]

15 juillet 2015

Accord grec, ou comment tenir le loup par les oreilles

  Acta fabula est, sont les mots qui viennent à l'esprit en ce 13 juillet lorsque, après un référendum improbable et un suspens insoutenable, toutes les rédactions titrent: Eurogroupe, un accord est intervenu sur le dossier grec.  Acta fabula est, la fable fut longue mais elle est livrée, le rideau désormais est tiré. Avant de s'en retourner chez eux, les acteurs, les uns après les autres, font un détour devant les micros et, le front encore nimbé de la sueur de l'effort, livrent trois mots de satisfaction. François... [Lire la suite]
30 juin 2015

Référendum grec et dilemne européen

    L’été arrive et glisse dans nos bagages estivaux un lot inhabituel de crises et de tragédies. L’Etat Islamiste fête le premier anniversaire de la proclamation de son califat (29 juin 2014) et s’enorgueillit d’actes de barbarie que d'aucuns s’acharnent à vouloir ranger dans la case des singularités terroristes. Ces actes se multiplieront  avec la propension à « mal nommer les choses » (ce qui « ajoute au malheur du monde » cf Camus) et à ne pas désigner les ennemis par leurs noms. Les progressistes continuent à... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 février 2015

La dette révélatrice

    Il y a un temps pour entreprendre, rêver, se projeter, édifier, … et il y a un temps pour récolter les fruits et faire les comptes. Le temps des fruits et des comptes est toujours celui de la sanction et des pleurs. Lorsque vient ce temps, toujours les fruits font faute et les comptes sont dans le rouge. Viennent aussi les créanciers qui rappellent les promesses faites et non tenues. Le créancier est celui qui jamais ne doit venir, le créancier doit être sagement tenu à distance tel Cerbère gardant la porte des... [Lire la suite]
26 janvier 2015

SYRIZA l'emporte en Grèce ...

    ... à deux sièges près. Le leader du parti dit "d'extrême gauche", Alexis Tsipras est ... à deux doigts du grand chelem, à savoir être le premier parti grec et remporter les élections à la majorité absolue. Cependant le marasme grec et les problèmes économiques sont-ils pour autant en voie de résolution? Assurément, si on en croit les médias télévisuels, lesquels depuis belle lurette ont renoncé à mettre les événements en perspective pour n'en extraire que le sensationnel. L'événementiel, dit-on dans les rédactions!... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 décembre 2014

Le pape François en délicatesse avec César

  Lundi 22 décembre, en présentant ses vœux à la Curie Romaine, le pape François rompt radicalement avec ses prédécesseurs qui voulurent toujours rendre de consensuels hommages aux hommes de l’ombre et de l’«appareil». Une fois de plus, le pape rompt avec les traditions et admoneste la Curie en un réquisitoire d’une froide et véhémente colère. Pas moins de quinze « maladies » sont diagnostiquées par le Saint Père et livrées à la réflexion des prélats qui adoptèrent à sa lecture une impavidité de marbre très vaticane, ... sous... [Lire la suite]

25 septembre 2014

Mort de Hervé Gourdel

  Exécution, décapitation, assassinat, infamie, barbarie …, les mots manquent pour décrire l’horreur de la réalité, chacun parvenant à en saisir une partie seulement. Les mots sont impuissants mais les faits sont implacables. Mardi 23 septembre, un enregistrement vidéo de 4 minutes inonde l’espace médiatique. On y voit un homme fanatique lire une sentence de mort où il est question de croisés français, de guerre sainte et de juste punition. Puis un autre homme tranche la tête d’un détenu qui n’est autre qu’Hervé Gourdel,... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juin 2014

Le Roi abdique, vive le Roi!

  C’est avec quelques jours de retard que je salue la continuité de la monarchie espagnole. Le 2 juin dernier, le roi Juan-Carlos 1er abdique en faveur de son fils Felipe. Il est vrai que cela n'affectera en rien la soi-disant politique de « rigueur » conduite par le gouvernement Rajoy, cependant la continuité monarchique garantit au premier ministre une stabilité institutionnelle et nationale semblable à une forme élevée d’espérance. En effet, autant que la langue, la présence et la permanence du Roi ne sont-elles... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 07:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mars 2013

L'euro entre Merkel et Grillo

    Des élections ont eu lieu en Italie et les résultats sont aujourd’hui connus et largement commentés. Le sympathique funambule Beppe Grillo s’est taillé la part du lion et rend aléatoire la constitution d’un gouvernement de stabilité. Les politologues voient là le signe d’un rejet massif des politiciens corrompus et d’une politique d’austérité laquelle, malgré l’amorce d’un redressement, cloître la jeunesse italienne dans un chômage accablant et un désespoir profond. En parallèle, de l’autre côté de l’Atlantique, les... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 février 2013

Inconciliables visions européennes

Un budget est avant tout l’expression d’une volonté. Celui dont l’Union Européenne vient de se doter traduit une volonté en retrait, voire en repli. Une volonté qui renonce publiquement se trahit elle-même: les composantes de cette volonté ne veulent plus de façon convergente. Elles tirent à hue et à dia. Le Royaume Uni veut un marché, un assouplissement des relations commerciales avec les USA. La France veut un € moins fort donc dévalué, condition sine qua non à ses yeux de sa propre compétitivité et de son redressement.... [Lire la suite]