20 janvier 2010

LE CAFE d'YLLKA (de Cécile Oumhani)

Quel poignant récit que celui de la narratrice (l’auteur ou bien cette jeune femme, Emina, croisée dans l’aéroport de Budapest, les épaules courbées sous un passé pesant ?) qui revient sur les lieux de son enfance (la Bosnie), marquée par la guerre, et parcourt comme à rebours le chemin de son exil ! La tension va crescendo, angoisse de la mère, Yllka, qui voit tomber ses proches et se résout à se séparer de ses enfants. La narratrice feuillete les pages de son journal, lequel oscille entre les questions de la jeune femme... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2010

Tolérance et naïveté.

 Je viens de parcourir un petit manuel de philosophie didactique à l’usage des lycéens de terminale : « Faut-il tolérer toutes les idées ?(chez Milan)». Il y est question de tolérance et d’intolérance, de différence, d’indifférence et de différences. Apologie de la tolérance et aporie du concept : un esprit tolérant doit en théorie admettre toutes les idées même celles des intolérants, sauf à s’avouer lui-même intolérant. Pour éclairer ce paradoxe, Descartes, Montaigne et Kant him-self sont appelés à la rescousse, hélas sans... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 janvier 2010

Il y a 50 ans, Albert Camus

Il y 50 ans, jour pour jour, mourait Albert Camus, dans un accident de voiture à proximité de Paris. Il avait alors 47 ans. A bord de la voiture fut retrouvée une sacoche contenant les 140 feuillets de l’ébauche d’un roman « Le premier homme » publié à titre posthume. Né en 1913, à Mondovi (Algérie), d’un père alsacien mort en 1915 « au champ d’honneur de la république » et d’une mère espagnole, illettrée et à moitié sourde, Camus est connu pour avoir écrit « L’étranger » (un chef d’œuvre de concision, de composition et d’unité), «... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 décembre 2009

Avatars

Pour juger d’une œuvre, il convient de confronter ses intentions à ses propos, ses actes, sa forme. Quelles ont été les intentions de James Cameron dans son film « Avatars » et quelle est la réalité de son œuvre ? « Avatars » est une grande allégorie qui dans un futur (lointain) met en scène un de ces chocs de civilisation censés nous édifier. De quoi s’agit-il ? Les hommes ont découvert sur une planète (lointaine), Pandora, un minerai aux propriétés extraordinaires. Ils envoient sur Pandora les moyens technologiques et... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,