12 juillet 2017

Wasselonne en croquis (2017)_2

suite
Posté par acontrecourant à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2017

Wasselonne en croquis (2017)_1

croquis à la mine de plomb et au lavis    
Posté par acontrecourant à 11:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 décembre 2016

Meilleurs voeux pour 2017

L'année s'achève et je voudrais me réjouir. Les savoirs traditionnels et les avancées de la civilisation nous ont appris le profond respect de l'humain entendu comme un miracle divin. Des hommes tels Valéry, Mallarmé, Goethe, Tolstoï, ... nous ont ouvert des voies qu'il nous suffisait de suivre. Hélas, nous en sommes arrivés à un point où de jeunes esprits talentueux nous présentent, avec une candeur glaçante, la mise au point d'un robot bipède ou la synthèse d'un organisme mi-humain, mi-composite comme de nouvelles étapes du... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 novembre 2016

Onze novembre alsacien

          Je suis français. Je suis né dans les années soixante, français, et les soldats sur cette photo sont allemands. La photo a été prise en 1918, peu après l'armistice, ou dans les premiers mois de 1919. Les soldats sont en captivité, ils ont été dépouillés de leurs effets personnels et militaires, jusqu'aux ceinturons et cartouchières, mais ils sont vivants. Ils sont vivants et en apparence indemnes, quoique les traumatismes psychiques et psychologiques échappent à l'investigation... [Lire la suite]
06 novembre 2016

Berlin, nouvelle gagnante du concours Editoléron 2016

  Une nouvelle nouvelle, BERLIN, premier prix  EDITOLERON, dans le cadre de son concours 2016 sur le thème: "une histoire, une ville", distinguée d'un premier prix.     Bientôt disponible sur le site de l'éditeur: http://editoleron6.wixsite.com/concours-nouvelles/les-concours   Un extrait: " J’ai passé, je crois, l’essentiel de ma vie à courir après le temps, comme on dit, une vie où l’improvisation et le flottement n’avaient que peu de place. Après avoir pris congé de mes parents, je me... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 septembre 2016

Album photo_Wasselonne

création d'un album photo regroupant mes croquis faits à Wasselonne, Bas-Rhin,  Grand-Est puisque les choses s'appellent ainsi désormais.   http://acontrecourant2.canalblog.com/albums/carnet_de_voyage_wasselonne/index.html
Posté par acontrecourant à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 avril 2016

L'Alsace aurait cessé d'exister!

  Le président de la République annonçant aux Alsaciens que leur région est rayée de la carte!    
Posté par acontrecourant à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 avril 2016

Grand Est _ 1

   
05 avril 2016

GRAND EST, han' se g'sagt!

Ainsi donc, nous nous appellerons Gand Est! Nous, en substance, désigne les citoyens des anciennes régions Alsace, Lorraine, Champagne et Ardennes, ainsi que les terres, ingrates, qu'ils habitent ! Nous n'avons pas même eu droit à un nom de fleurs, tels renoncules, edelweis ou jacynthe, un de ces noms qu'emploient les élus des collectivités territoriales pour désigner les salles de palabres sans avoir à fâcher quiconque! Grand Est, c'est comme de dire: "Au fond, à droite!", pour indiquer aux visiteurs la situation des lieux... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 19:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 avril 2016

Les Cahiers français ou la langue confisquée - extrait

    "... un certain Jaurès, pacifiste, fut assassiné le 31 juillet, tandis que le 1er août, un samedi, l’Allemagne déclara la guerre à la Russie. Anton, Ludwig et Jakob travaillaient quand, en milieu de matinée, il s’était fait un grand silence, non pas d’un seul coup, mais progressivement, comme la mer qui se retire et offre aux regards des promeneurs l’étendue de pierres et de varech cachés par les eaux. À la forge, les uns après les autres, les marteaux cessèrent de martyriser l’acier porté au rouge pour s’incliner... [Lire la suite]