13 septembre 2017

PMA et familles

"Les défenseurs de la famille biparentale fulminent, au nom de l'intérêt de l'enfant, contre l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens... ce qui est absurde. Une famille dite «traditionnelle» ne protège de rien ! Si le genre de famille que défend la manif pour tous était une garantie contre la névrose, la folie, la violence, les mauvaises manières ou l’inceste, on lutterait tous, homosexuels ou pas, pour qu’un tel trésor soit notre unique modèle ! Seulement, ce n’est pas le cas du tout. Le fait d’avoir... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 août 2017

"La meuf est dead"

  La triomphale entrée du gladiateur Neymar au club de football le plus prisé de la capitale déferle sur les réseaux sociaux et dans les espaces médiatiques d'où sont chassées les bruits précédents, notamment celui de ce malheureux sms d'une chargée de communication de l'Elysée selon le(la)quel(le) "la meuf est dead". La "meuf" en question n'est autre que la regrettée Simone Veil, décédée le 30 juin dernier, à propos de laquelle le Président Macron a prononcé un éloge funèbre dont l'esprit se situe aux antipodes de celui du... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2017

Déconstruction des esprits

  Est-il seulement possible de reconstruire des esprits déconstruits, et tout d'abord qu'est-ce que la déconstruction. Evitons le piège qui consisterait à faire allégeance aux Derrida, Foucault, Bourdieu, etc, dont les énoncés invitent à se perdre sur des chemins sans issue, en des contrées où l'esprit ne trouve pas grand chose à se mettre sous la dent. La déconstruction consiste en un prétendu mouvement d'émancipation des moeurs lesquelles sont présentées comme autant de carcans et vieilleries inutiles (des moeurs qui... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 14:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 décembre 2016

"Les formes préservent de la barbarie"

Nous devons à Benjamin Constant cette réflexion féconde : les formes préservent de la barbarie. Elles nous en préservent même (et peut-être surtout) dans les petites choses. Notre aptitude à nous préserver de la (grande) barbarie dépend en grande partie de notre propension à domestiquer la petite? Une émotion un peu forte nous assaille et déjà nous sommes inclinés à pousser un cri, lequel est une forme mineure de violence. Mais à quoi sert-il de crier? Nous devons ne pas céder au cri. Nous devons apprendre à ne pas nous laisser... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2012

Mademoiselle … ou madame !

Une femme vient vers moi, elle se hâte, elle marche à vive allure. Tandis que je la croise, elle laisse tomber quelque chose, un gant, un tube de rouge à lèvres ou seulement un billet sommairement plié. Peut-être le téléphone s'est-il mis à sonner dans son sac et s'est-elle précipitée pour l'ouvrir. Les femmes les plus méticuleuses gardent en un savant désordre cette poche de secrets qu'est leur sac à main, les demoiselles aussi. Quant à la femme croisée, je me précipite vers elle et me dépêche de... [Lire la suite]
08 décembre 2009

Eloge du XVIII ème siècle

  Il y a d’un côté les apparences, les convenances, le droit positif, le protocole, l’étiquette, la mesure, l’intelligence, les formes, de l’autre, les sentiments, les secrets, la violence, le droit naturel, l’instinct, l’intuition. Le XVIIIème avait sa manière particulière de gérer cette dichotomie, d’équilibrer et d’harmoniser les contradictions. Et la manière si particulière de ce siècle là nous permettra de comprendre comment s’y prend le siècle dans lequel nous vivons. L’essentiel de l’esprit (très français) du XVIIIème... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 octobre 2009

Compétence(s) et culture

A vrai dire, il conviendrait d’écrire « compétences », tellement il nous semble évident qu’une compétence ne saurait être isolée. Pour faire ceci ou cela, des compétences sont nécessaires, plus grand sera leur nombre, mieux cela vaudra. A l’inverse, accrocher un « s » à « culture » relève presque de la duplicité.  Car un individu est riche de SES compétences et de SA culture. La culture a ceci de particulier qu’elle procède par symbiose et osmose. Je me nourris de la culture des autres mais ce que j’en absorbe diffuse en moi et... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,