01 novembre 2017

« La communion », nouvelle publiée par la revue ONUPHRIUS

Une autre nouvelle, « La communion », a eu les honneurs des colonnes d'ONUPHRIUS, la très récente revue contemporaine de la nouvelle. (numéro 5 du 29 oct 2017)  La communion de Paula est l'occasion d'une grande fête de famille. Tandis que M. le curé fourbit les articles du catéchisme, les parents de Paula songent aux invitations mais déjà les difficultés naissent. C'est que la communion a lieu dans l'Alsace des années soixante, où les familles sont divisées par les vicissitudes historiques. Est-il envisageable de réunir autour... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 juillet 2017

Wasselonne en croquis (2017)_2

suite
Posté par acontrecourant à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 septembre 2016

Album photo_Wasselonne

création d'un album photo regroupant mes croquis faits à Wasselonne, Bas-Rhin,  Grand-Est puisque les choses s'appellent ainsi désormais.   http://acontrecourant2.canalblog.com/albums/carnet_de_voyage_wasselonne/index.html
Posté par acontrecourant à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mars 2016

Le jour où l'Alsace est devenue "française"!

Que mes compatriotes - alsaciens - à qui la lecture de ce titre aura provoqué une petite montée d'adrénaline, se rassurent, l'Alsace n'est ni plus ni moins française qu'hier, n'en déplaise au gouvernement jacobin qui administre les affaires du pays avec le sérieux que l'on sait et s'autorise à regrouper les régions dans le respect désinvolte de leur identité! Que mes compatriotes se rassurent, l'Alsace n'en est pas plus française depuis la création de l'ALCA. Elle sonnera toujours bon son Elsass tel un Seitel qu'un Wirt débonnaire... [Lire la suite]
10 décembre 2014

Il n'y a pas de peuple alsacien - 3

   
Posté par acontrecourant à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 2014

Ambiguïtés alsaciennes

  En ce mois de novembre, un vent de fronde se lève dans la plaine d’habitude déjà engourdie par le froid et le brouillard qui oppose aux rayons du soleil une fin de non-recevoir. La révolte gronde et ne désarme pas. Une grande émotion agite durablement l’âme dévouée des alsaciens. Elle pousse les uns à dépoussiérer leurs costumes d’époque, les autres à multiplier les déclarations et prises de position alsaciennes, et tous à se réunir en grands rassemblements, pacifiques, qui à Strasbourg, qui à Colmar, qui à Mulhouse,... [Lire la suite]