11 novembre 2016

Après une lecture de Paul Valéry

Défaite de l'excellence, progression de l'entropie Je termine la lecture des Carnets II et, en deça des hommages subtils adressés à Stendhal, Baudelaire, Verlaine ou Mallarmé, quelqu'intuition m'interpelle. Paul Valéry a écrit ces Carnets dans la secrète intuition de leur intérêt, assuré qu'il ne manquera pas de lecteurs, jeunes agrégés, poètes en herbe ou dilettantes éclairés, pour en dévorer les trop rares pages. Paul Valéry vécut à une époque où tout jeune homme d'un peu de goût et de discernement se découvrait devant Victor... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,