20 mai 2017

Menace sur la littérature

  La question qui se pose aux écrivains contemporains (en dehors des poids lourds qui sont adossés à une renommée médiatique soigneusement entretenue) est celle de la raréfaction de leur lectorat. Non que la qualité de leurs écrits se soit détériorée, mais les lecteurs qui, il y a quarante ans, ne rataient pas une émission d'Apostrophes et se donnaient rendez-vous dans les bibliothèques, se réfugient désormais sur les réseaux sociaux et s'abîment les yeux sur les séries B. Cette défection est aggravée par un phénomène plus... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 avril 2017

Aporie des Lumières

  Les Lumières ont voulu nous convaincre que la connaissance progresse au rythme d'une lanterne qui, en s'élevant, ne cesserait d'augmenter son cone de lumière. Mais nous sommes quelques uns désormais à savoir que l'obscurité progresse plus vite encore. L'inconnu s'étend plus vite que le connu et pour une chose que nous croyons arracher à l'obscurité, neuf autres lui resteront définitivement acquises. Il susbiste, dans les zones dites éclairées, de vastes zones d'obscurité de même que la voute céleste offre à nos téléscopes de... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2016

L'article de foi des philosophes

Les philosophes (et leurs émules) ont cru que les Lumières entreraient dans tous les esprits, à la même vitesse, à la même profondeur, avec le même rendement, et que, les Lumières aussitôt diffusées, en libre service en quelque sorte, l'on puisse se passer des religions ...
Posté par acontrecourant à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 avril 2012

La conspiration des philosophes

Au XVIIIème siècle, les philosophes ont cru faire œuvre de « Lumières » en luttant contre les arguments théologiques et en dévoilant ce que les religions contenaient de factice et de manipulatoire. Les philosophes ont ainsi espéré (et estimé ) éclairer leurs contemporains et descendants. Mais, à tout bien prendre les choses, il y avait peut-être un excessif orgueil dans leur posture (à moins qu'il ne s'agisse de naïveté) : les philosophes considéraient qu’il suffisait aux hommes de leur emboiter le pas sur les... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 mars 2011

No past, no future !

Pas d’avenir sans passé, pas d’avenir sans conscience et clairvoyance du passé ! Ce truisme que d’aucuns récusent comme ils le feraient d’une chose démodée et passéiste donne pourtant une formule de ce mal contemporain qui semble nous ronger à notre insu. Qu’est ce que la modernité? Qu’est ce qui «saute aux yeux» pour peu que l’on veuille se pencher sur les tropismes et syndromes contemporains? Ces mots sans doute ont quelque chose de pompeux. Disons le autrement : qu’est-ce qui nous «frappe» dans la France en ce début 2011 ? ... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 janvier 2011

Littérature et universalité

Toute littérature a quelque chose d’universel. Elle parle de l’homme dans ce qu’il est, ce qu’il éprouve, ce qu'il est appelé à vivre. Non pas de l’homme en général (celui dont parlent technocrates et sociologues) mais d’un homme particulier, d'un individu, dont l’histoire, les affects et les drames présentent quelque chose d’universel. Cependant la littérature est-elle pour autant universelle? Et que veulent dire ceux qui parlent de littérature universelle ou d'universalité de la littérature? Nulle bibliothèque au monde, nul... [Lire la suite]
04 mai 2010

La burqa, question de droit ou de théologie

  C’est décidé, après plusieurs valses hésitations, malgré les risques juridiques encourus (et en dépit des autres), le gouvernement entend légiférer dans le sens de l’interdiction totale du voile. Au nom de quoi ? « Des droits et de la dignité de la femme » déclare le premier ministre lui-même. La question est loin de faire l’unanimité mais elle ne divise pas dans le sens où l’on croit. Droite et gauche sont également divisées. Et les arguments avancés ne font pencher la balance ni d’un côté ni de l’autre.    Que... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mars 2010

Pourquoi nous avons besoin des religions

  Mais en Dieu, il n'y a rien de fini; en Dieu il n'y a rien de transitoire; en Dieu il n'y a rien qui tende vers la mort. Il s'ensuit que pour Dieu le présent n'existe pas.(Charles Baudelaire)    Les religions, nous les avons crues tombées en désuétude et elles resurgissent de plus belle. Forts de notre belle conviction laïque et de l’héritage des Lumières, nous, occidentaux (peut-être un brin orgueilleux), avions cru tourner définitivement la page des croyances prétendument inutiles pour embrasser un horizon... [Lire la suite]
06 janvier 2010

Tolérance et naïveté.

 Je viens de parcourir un petit manuel de philosophie didactique à l’usage des lycéens de terminale : « Faut-il tolérer toutes les idées ?(chez Milan)». Il y est question de tolérance et d’intolérance, de différence, d’indifférence et de différences. Apologie de la tolérance et aporie du concept : un esprit tolérant doit en théorie admettre toutes les idées même celles des intolérants, sauf à s’avouer lui-même intolérant. Pour éclairer ce paradoxe, Descartes, Montaigne et Kant him-self sont appelés à la rescousse, hélas sans... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,