17 juillet 2018

Petites désinvoltures ferroviaires

Désormais, dans la voiture bar des TGV, apparait une affiche, clients prioritaires, devant laquelle, parfois, se présente un jeune homme pressé qui vient emporter sa commande réservée sur smarphone. Pratique, futé, ingénieux, diront d'aucuns. Cependant, dans la vraie vie, celle des jambes lourdes et des gouttes de sueur, ce jeune homme, un brin désinvolte, double une longue file d'autres clients, non prioritaires, dont certains attendent depuis vingt bonnes minutes. Le barman s'incline devant le Sésame et prie les clients non... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2018

Pourquoi il n'y a plus de médecins à la campagne...

... et peut-être en d'autres contrées aussi). Plusieurs mois d'attente avant d'obtenir un rendez-vous chez un spécialiste. Des retraités en zones rurales (campagne) ne sachant plus à quel saint (médecin) se vouer. Des médecins de famille qui peinent, à l'approche de la retraite, à trouver un jeune confrère auquel transmettre leur patientèle. De jeunes carabins plus attirés par les spécialités rémunératrices en milieu urbain que par la médecine générale laquelle, curé et instituteur désacralisés, constitue le dernier sacerdoce en... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 février 2018

Chemins de fer en cul de sac

Le rapport Spinetta vient de tomber sur le bureau du premier ministre et ses recommandations sont logiques, implacables, mais sont-elles pour autant justes ? Justes, certes, elles le sont, mais au sens de l'adéquation : le poids de la dette (quelques 46 milliards), le déficit annuel récurrent (près de 3 milliards) et l'obligation (européenne) de concurrence impliquent des mesures drastiques qui ont des allures de traitement de cheval. Contrairement au malade imaginaire, le malade ferroviaire est réellement malade et, dans le... [Lire la suite]
14 juin 2017

Le TGV arrive à Bordeaux, et après?

Nous sommes à quelques semaines, que dis-je, quelques jours de la mise en service de la ligne nouvelle TGV Tours-Bordeaux, et déjà Bordeaux-Métropole et SNCF pavoisent. Un jour nouveau point à l'horizon, une ère nouvelle s'annonce, Paris n'est plus qu'à deux heures de Bordeaux, sonnez trompettes et buccins. L'Aquitaine sort enfin d'une sorte de Moyen-âge et entre dans la modernité des cités connectées par la grande vitesse, en dehors delaquelle point de salut! Nous entendons d'ici, diffusés aux heures de grande écoute, les... [Lire la suite]
31 août 2015

Le TGV en questions

  Quel rapport établir entre un attentat à bord d’un Thalys reliant  Amsterdam et Paris, et un incendie d'une motrice de TGV à l’est de l’agglomération lyonnaise ? Aucun, me direz-vous. Dans un cas, il s’agit de sureté civile, dans l’autre, de maintenance. Pourtant, ces deux événements, survenus presque simultanément, se placent dans une perspective qui, pour peu qu’on veuille l’ouvrir, ne manque pas de poser de récurrentes questions. Les deux événements, certes, ne sont pas d’égales portées, en dehors d'un... [Lire la suite]
09 avril 2015

Aporie de la grande vitesse française

    Au siècle dernier, la France rêvait déjà de grande vitesse. Tandis que les soviétiques construisaient le Tupolev, la France mettait en chantier le Concorde, lequel permettait de relier Paris et New-York en deux heures, à quelques deux mille euros le prix du siège. La vitesse c’est comme l’amour, quand on accélère on ne compte pas ! Air France et British Airways en acquirent quelques exemplaires - avec un enthousiasme comparable à celui de la Préfecture des Deux Sèvres dans l’acquisition des voitures électriques «... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 mai 2012

Maîtrise de l'étalement urbain: deux alternatives

(L’universel c’est le local hors les murs. Miguel Torga) Deux éléments de diagnostic sous-tendent cette réflexion. En premier lieu, la population de l’Aquitaine continue de croître à un rythme proche de 1% par an, ce qui est beaucoup. La population compte 3,22 millions d’habitants en 2010 et pourrait en compter 3,88 millions en 20140, toutes choses étant égales par ailleurs, dans les hypothèses d’une croissance moyenne annuelle de 0,9% liée pour l’essentiel au solde migratoire. Dans la seule Gironde, le solde annuel s’élève à... [Lire la suite]
25 février 2010

L’impossible équation ferroviaire

    Permettez-moi d’aborder un de ces sujets que d’aucuns (à tort me semble-t-il) rangent dans la rubrique des somnifères intellectuels, à savoir celui du monde ferroviaire et de son impossible développement. Je m’autorise cette digression en me réclamant du paradigme des transports en communs : en premier lieu en tant qu’écrivain (lequel considère que plusieurs lecteurs savourant un même livre entrent dans un commun transport littéraire), en second lieu (last but not least) en tant que salarié d’une entreprise de... [Lire la suite]