19 août 2016

Faillite du pacte républicain

  La monarchie a donné son lot de génies et de médiocres mais, en moyenne, la gouvernance était assurée et les sujets ne souffraient pas tant d'absence de démocratie que d'absence d'électricité et d'engrais. La république cependant a balayé le pacte royal, elle a confié le pouvoir au peuple et à ses représentants lesquels ont peu à peu écarté Dieu des questions publiques. Le citoyen électeur, autoproclamé, ne rendait compte qu'à lui-même. Implicitement, les Lumières devaient embraser les esprits là où Dieu s'était retiré.... [Lire la suite]