29 mars 2016

Le jour où l'Alsace est devenue "française"!

Que mes compatriotes - alsaciens - à qui la lecture de ce titre aura provoqué une petite montée d'adrénaline, se rassurent, l'Alsace n'est ni plus ni moins française qu'hier, n'en déplaise au gouvernement jacobin qui administre les affaires du pays avec le sérieux que l'on sait et s'autorise à regrouper les régions dans le respect désinvolte de leur identité! Que mes compatriotes se rassurent, l'Alsace n'en est pas plus française depuis la création de l'ALCA. Elle sonnera toujours bon son Elsass tel un Seitel qu'un Wirt débonnaire... [Lire la suite]

01 mars 2016

LES CAHIERS FRANCAIS ou la langue confisquée

Sortie prochaine (annoncée pour le 10 mars, mais il peut y avoir un peu de retard) du roman historique Les Cahiers Français ou la langue confisquée, par les éditions SUTTON En voici la couverture ainsi que la quatrième. Les Cahiers Français en quelques mots: Un épisode méconnu de la Grande Guerre, le pendant de la bataille de Verdun sur le front germano-russe, où les soldats alsaciens-mosellans sont engagés dans les rangs de l'armée allemande. Le retour de ces soldats dans leur pays que le traité de Versailles a restitué à la... [Lire la suite]
11 novembre 2014

Trente mille soldats alsaciens en quête de sépulture

  Il y a quatre-vingt-seize ans s'achevait le plus grand conflit qui ait jamais existé de mémoire d'hommes. Pour être précis, s'achevaient les combats qui furent livrés sur le front occidental du conflit, celui dont Erich Maria Remarque écrira: "A l'ouest rien de nouveau" et Roland Dorgelès: "Les croix de bois". Car ce conflit, mondial par le nombre de nations engagées, en comporta deux autres. Le front de l'est opposa les russes à la coalition germano-austro-turque et prit fin en décembre 1917, avec le traité de... [Lire la suite]
17 octobre 2014

De la dictature du prolétariat à la dictature de l'antiracisme

    De la démocratie, nous dirons que les institutions démocratiques empêchent la confiscation du pouvoir sur le long terme, la confiscation du pouvoir et celle de ses charges. Les institutions n’empêchent pas qu’un élu, investi par le vote populaire, ait des comportements autocratiques ou tyranniques, mais elles restreignent ces comportements et leur mettent un terme électoral. La démocratie permet la désignation de « représentants du peuple à terme échu ». Elle ne garantit nullement leur clairvoyance et vergogne dans... [Lire la suite]
26 juin 2012

Une présidence aux allures de chantage d'adolescent

Il se jouera donc toujours de très étranges parties de cache-cache entre la France et l’Allemagne, à moins qu’il ne s’agisse de sinistres farces. Est-il utile de rappeler le contexte particulier de celle dont les ingrédients sont en train de se mettre en place ? Les deux crises économiques majeures qui ont secoué le monde en général et l’Europe en particulier connaissent un nouvel infléchissement avec l’insolvabilité des banques espagnoles. Il se murmure ici et là que les secousses qui ont frappé la Grèce, l’Italie, l’Irlande et... [Lire la suite]