Couchant_RG_1

Emma consent-elle ? Antoine le croit, mais la chose n'est pas acquise. Il y a loin de la coupe aux lèvres. Il y a encore plus loin des lèvres aux lèvres. Le consentement ne peut être explicite. Il ne s'agit pas d'un marché où l'on s'entendrait sur les quantités échangées, la monnaie d'usage, les modalités et les protocoles. Le consentement intervient à l'extrémité d'un regard, d'un souffle, d'un soupir. Les mots servent à dissimuler, à insinuer, à hésiter, à suggérer. Nulle autorisation ne peut être sollicitée, nulle autorsation ne peut être donnée sans dissiper les illusions. Le consentement est un instant de haut risque. Antoine pose un pied devant l'autre sur une corde tendue au-dessus d'un précipice, à la merci d'un faux pas. Emma consent qu'il entreprenne la traversée, mais le laissera-t-elle accoster à l'autre rive ? A l'heure des balancements porcins, des défauts de consentement rétrospectifs et des importunités règlementaires, il convient de revisiter la rhétorique de la séduction faite de détours, d'allusions, de faux-fuyants, de locutions à double sens, etc. C'est ce à quoi s'emploie Mme Duval, la logeuse de l'hôtel où Emma et Antoine ont trouvé refuge à la suite d'une mésaventure ferroviaire. Mme Duval, cependant, cache elle aussi un secret, elle saisit un mot à la volée, en extrapole le contenu et l'histoire s'emballe. La romance imaginée par Mme Duval va peut-être beaucoup plus vite que celle qui nait entre Emma et Antoine, ce fameux soir où les employés du chemin de fer déblayent la voie ferrée afin que les trains puissent à nouveau circuler. D'ailleurs, s'agit-il d'une romance ? Peu importe, puisque le récit nous porte, ce qui est raconté prend plus d'épaisseur que ce qui se passe en réalité. Une chose est certaine, il est question de consentement. Emma n'y est pas opposée mais la double négation ne vaut pas encore accord. Qui ne dit mot n'a pas forcément consenti !

 

Puis-je m'asseoir à côté de vous ? Editions les Terres du couchant

Disponible en librairie

A Bordeaux-Métropole, notamment : Olympique, Contretemps, George, Espace-Livres