19 octobre 2018

Glottophobie...

Harcelé par la presse, l'intrépide Jean-Luc Mélenchon perd pied et se moque de l'accent toulousain d'une journaliste... et déjà une députée LREM s'empresse de réclamer une loi contre la "glottophobie". Dans le "pays des libertés", fort curieusement, les susceptibilités augmentent proportionnellement avec les libertés et droits octroyés. Et, bientôt, les libertés seront assorties de tant d' interdictions que leur usage ne sera plus que théorique...
Posté par acontrecourant à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2018

Rap, entre haine et complaisance

Un jeune rappeur, noir, publie une chanson dans laquelle il s'en prend aux blans en des termes d'une rare violence... Ce qui est (très) choquant (édifiant ?) ce n'est tant le rap haineux que le silence (complaisant, lâche) des bienpensants qui préfèrent ne pas entendre ce qu'ils entendent (ne pas voir ce qu'ils voient) La propension à déceler chez Zemmour des propos un peu... (c'est vrai qu'ils le sont parfois) n'a d'égale que la complaisance à ignorer ceux de certains rappeurs un peu... , ce qui, soit dit en passant, ne manque pas... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2018

Voir ce que l'on voit...

… n’est pas aussi simple qu’il y parait. Il faut avoir vu ce qu’on ne voit plus. Il faut se rappeler des choses du passé soi-disant visibles mais qui n’ont pas eu d’existence. Cela suppose de la mémoire, une mémoire d’éléphant et un brin de caractère qui confine à la mauvaise humeur. Cela suppose ne pas prendre les choses pour argent comptant, ni la communication de BFMTV pour une chronique des temps. Cela suppose la présence, dans la cité, d’anciens, de vénérables, chargés de garder cette mémoire et de la transmettre. A contrario,... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 septembre 2018

Du déni_2

Le déni ne s'attaque qu'aux réalités complexes que l'esprit - l'esprit moyen des masses, en dépit de mon aversion pour les moyennes et les statistiques, et même le terme de masses - ne parvient pas à cerner,  par manque de temps, d'attention, de clés de lecture, de recul. Les réalités complexes ne se donnent jamais en elles-mêmes, elles se révèlent par fragments, à la manière de puzzles dont il manquerait toujours une pièce. D'elles, il est possible de penser tout et son contraire. Les éléments pour décider font défaut. Ainsi de... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2018

Dichtung

Poésie, densité, épaisseur ! La langue allemande propose le même mot : Dichtung. En conséquence, le poète est celui qui densifie les choses, qui colmate le langage pour qu'il retrouve son épaisseur et ne se perde pas dans les approximations et les débordements d'émotions...  « ... und wozu Dichter in dürftiger Zeit ? » (Hölderllin, élégie Brot und Wein)
Posté par acontrecourant à 08:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2018

Du déni_1

Le déni est un état d'esprit qui empêche ceux qui sont sous son emprise de reconnaître une réalité qui les dérange, qui vient à l'encontre de leur représentation du monde, dont la reconnaissance entraînerait la remise en cause de cette représentation. Eppur si muove, s'écriait Galilée, et pourtant elle tourne ! Cette réalité astronomique, aujourd'hui reconnue, sapait les fondements de la théologie de la chrétienté occidentale du Bas Moyen-âge et cette dernière s'est longtemps cantonnée dans le déni, au point de vouer Girodano Bruno... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2018

Connexion et dépendance

La foudre tombe et met hors service les réseaux de communication. Il faut désormais se rendre, à pied, aux bureaux voisins pour transmettre les données, les informations. Il faut même les écrire sur un bout de papier. La résilience de nos systèmes de communication est faible. Ceux-ci sont en connexion permanente, ils nous rendent dépendants et nous privent d'autonomie. L'écran tombe en carafe et nous sommes perdus. C'est comme si nous avions renoncé à l'usage de la monnaie pour réaliser, de la main à la main, les transactions simples.... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 03:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 août 2018

Germanophone

Le fait qu'en Alsace il se trouve de moins en moins de locuteurs germanophones (dont une partie trouverait à s'employer dans le Baden-Württemberg voisin) est un dégât collatéral parfaitement assumé par l'Etat jacobin. 
Posté par acontrecourant à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2018

Opinions et convictions

La plupart du temps, les opinions ne sont qu'un consentement à l'esprit du temps. Et les mêmes qui professent une chose un jour, professent la chose contraire le lendemain, l'esprit du temps est versatile et les modes se succèdent. S'occuper de ses affaires, ne considérer que ses propres intérêts, laisser aux idéalistes le soin de lutter contre les moulins à vent..., tels sont les propos des gens d'opinion. Les convictions, à l'inverse, s'élaborent souvent dans la durée et l'affrontement, contre l'opinion commune, elles trouvent leur... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juillet 2018

Freud et Schnitzler

Assis, en retrait, dans un fauteuil confortable, le premier recevait de ses patient(e)s le récit de leurs névroses et combats dans l'obscurité. Le second avait lui-même traversé l'obscurité et en ramenait des récits qu'il invitait les patient(e)s du premier à lire, ils y trouveraient peut-être des réponses aux questions qui ne leur avaient pas été posées. L'un et l'autre habitaient la Vienne de la Belle Epoque et connurent l'effondrement de l'Empire dont elle était la capitale et le pivot. Ils fréquentaient les mêmes cafés, les mêmes... [Lire la suite]
Posté par acontrecourant à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,